Prise de parole en public

Libérez le Hans Rösling en vous

par Pierre Morsa

Si vous avez déjà parlé avec moi de mes intervenants TEDx favoris, alors j’ai certainement mentionné le regretté Hans Rösling, un de mes présentateurs TED préférés. Sur le papier, il ne semblait pourtant pas partir avec beaucoup d’avantages ; il parlait anglais avec un très fort accent étranger, et ses sujets de prédilection étaient les statistiques et la démographie, des mots qui sont en général associés avec le concept de sommeil profond plutôt que celui de présentation intéressante.

continuer à lire

Faut-il apprendre sa présentation par cœur ?

par Pierre Morsa

Beaucoup de personnes pensent que pour faire une bonne présentation TEDx, ils ou elles doivent apprendre leur texte par cœur. Notre expérience de coach montre que c’est une bonne idée seulement SI : Vous aimez mémoriser un texte mot à mot, et cela convient à votre style personnel, et vous savez comment bien le faire. Si vous ne remplissez pas une de ces conditions, alors il vaut mieux ne pas apprendre son texte par cœur.

continuer à lire

Ne démarrez pas votre présentation trop vite

par Pierre Morsa

De nombreux intervenants ont tendance à se précipiter pour démarrer leur présentation. Lors des conférences et des événements, ils commencent à parler avant même d’avoir mis un pied sur la scène, et parlent pendant qu’ils marchent vers son centre, ou dès que le maître de cérémonie leur cède la place. Cela donne l’impression qu’ils souffrent du syndrome de l’imposteur, qu’ils manquent de confiance et qu’ils ne sont pas sûrs qu’ils devraient se trouver sur scène.

continuer à lire

Comment désactiver toutes les animations d'une présentation PowerPoint

par Pierre Morsa

Est-ce que les animations dans les présentations vous donnent le mal de mer ? Il ne faut pas abuser des animations dans PowerPoint. Utilisées avec parcimonie, elles apportent dynamisme et aident à comprendre le message, mais trop d’animations rendent la présentation pénible à regarder en mode présentateur. Heureusement, PowerPoint offre une méthode simple pour désactiver toutes les animations en un clic. Dans le ruban, allez dans l’onglet « Diaporama » et cliquez sur « Configurer le diaporama ».

continuer à lire

Le Top 5 des TEDx Talks en nombre de vues

par Pierre Morsa

Nous avons collaboré avec de nombreux événements TEDx au fil des années, et certaines présentations ont accumulé des centaines de milliers de vues sur YouTube, certaines dépassant même le million. Pour vous inspirer, voici le top 5 des présentations des événements auxquels nous avons contribué, en nombre de vues. En cinquième place, nous avons Jean-Gabriel Causse, à TEDx Dunkerque, avec près de 600 000 vues. Vous allez en voir de toutes les couleurs avec sa présentation sur le pouvoir des couleurs.

continuer à lire

Si vous voulez être clair et concis, préparez-vous

par Pierre Morsa

Il y a quelques mois, j’ai enregistré un épisode pour notre série de vidéos « The Business Presentation Revolution ». Au début, mon contenu était trop long pour tenir dans le temps de 3 ou 4 minutes que nous avions prévu. En regardant mon script, je me rendis compte que de nombreuses phrases pouvaient être simplifiées, que certains détails n’étaient pas nécessaires et que la structure pouvait être moins tarabiscotée.

continuer à lire

Dois-je utiliser le pupitre lors de ma prise de parole ?

par Pierre Morsa

Le pupitre est fréquemment utilisé lors des discours traditionnels. Les politiciens l’utilisent tout le temps, tout comme… qui d’autre ? Qui, en dehors des politiciens, utilise encore le pupitre ? Si je devais créer une échelle de 0 à 10 où 0 est complètement informel et 10 très formel, je mettrais courir tout nu sur scène à 0 et parler derrière un pupitre à 11. Et oui, aujourd’hui, parler depuis le pupitre fait vraiment très formel, et dans 99 % des cas, ce n’est pas une bonne chose.

continuer à lire

Les vrais leaders se font coacher

par Pierre Morsa

Certains dirigeants ont peur de laisser d’autres personnes savoir qu’ils se font coacher avant de parler en public. Je voudrais expliquer pourquoi c’est une erreur, et pourquoi les meilleurs leaders sont fiers de se faire coacher. L’associé de la société de conseil Andersen Consulting qui m’a engagé au début de ma carrière, en 1996, était un excellent orateur. Un des conseils qu’il donnait ouvertement à ses pairs et à nous, jeunes consultants, était de nous faire coacher pour devenir de meilleurs orateurs.

continuer à lire