Épisode 2 : Gérer son stress

Rose demande à Phil des conseils pour maîtriser sa peur avant une présentation importante. Découvrez les trucs de notre Chief Inspiration Officer pour être zen avant votre prise de parole en public.

Texte de la vidéo

Rose : Bienvenue dans la Révolution des Présentations Business, votre tasse de sérénité pour vos présentations. Ça va Phil ?

Phil : Je me sens un peu nerveux. J’ai l’impression de ne pas m’être correctement préparé pour aujourd’hui.

Rose : Cela tombe bien car aujourd’hui nous verrons comment gérer le stress lié aux présentations. D’ailleurs cela arrive à tout le monde. (Phil, ça tourne). Donc nous allons parler de la gestion du stress lié aux présentations. Avant de vous donner quelques astuces, faisons un premier diagnostic. Phil, puis-je te poser quelques questions ? Comment te sens-tu ? As-tu le cœur qui bat la chamade ? Comment est ta voix ? Peux-tu essayer de dire quelque chose ?

Phil : J’ai la gorge sèche et un peu de mal à parler.

Rose : OK, arrives-tu à te concentrer ? Peux-tu regarder droit devant toi un moment ? Oui, c’est un peu difficile de regarder les gens.

Phil : Je suis trop stressé.

Rose : OK, essayons de trouver la racine du problème. As-tu préparé tes objectifs, tes messages clés et brainstormé différentes idées avant de préparer ta présentation ?

Phil : Non.

Rose : Bon, as-tu répété ? T’es-tu entrainé un peu ? Peut-être 5 ou 6 fois ?

Phil : Non.

Rose : Bon. As-tu bien dormi la nuit dernière ? Idéalement plus de 6 heures.

Phil : Non.

Rose : Ok… Et as-tu pris un café ?

Phil : Oui (deux).

Rose : Bon je vois Phil. Vous avez vu quelques écueils à éviter qui ne feront qu’empirer votre stress. Phil veux-tu développer un peu ?

Phil : Bien sûr. D’abord, pour être honnête, tout le monde a le trac. Et même si vous ne paniquez pas, vous pouvez être stressé. Moi par exemple, je parle en public tout le temps mais je suis stressé avant une présentation importante. Et c’est normal. Mark Twain disait : « Dans le monde il y a deux types d’orateurs : les nerveux et les menteurs. » Nous avons tous le trac. La question est : comment faire en sorte de ne pas être paralysé par la peur comme nous l’avons vu il y a quelques instants. Et comment canaliser cette énergie pour la transformer en positif et la rediriger vers votre audience.

Rose : Tout à fait. Et c’est souvent à ce moment qu’on fait appel à nous en tant que coachs. Nous travaillons très souvent pour aider les gens à se détendre et à se concentrer, mais aussi à bien se préparer. Il y a une chose dont nous n’avons pas parlé. C’est une sorte d’arme secrète pour se calmer : l’énergie et les sensations que vous ressentez dans votre corps, parfois comme des tremblements, c’est la peur. Mais à l’opposé de la peur il y a la motivation. Donc essayez de vous connecter à ce qui vous motive, ce qui vous stimule dans votre présentation afin d’inverser la tendance et canaliser ce stress en énergie positive. Et rappelez-vous, ce n’est pas votre présentation. Elle appartient à votre auditoire. Alors sortez de votre coquille. Concentrez-vous sur la préparation, et évitez le café dans la mesure du possible. Mais surtout dormez et répétez.

Phil : En effet, il est important de se concentrer, non pas sur ce qui pourrait mal se passer, mais sur ce qui pourrait bien se passer. Imaginez-vous votre auditoire qui apprécie votre présentation, qui retient vos messages clés et qui vous fait atteindre vos objectifs car vous y arrivez avec leur aide. Imaginez-vous tout cela, la visualisation aide beaucoup. Mais ce qu’il y a de mieux à faire c’est répéter sa présentation car savoir qu’on connaît sa présentation, qu’elle a été préparée convenablement et qu’elle va atteindre son objectif, c’est déjà la moitié du travail. Pour le reste, il faut éviter de mettre son corps dans une situation de stress en évitant le café par exemple. Le café est idéal pour être productif et créatif mais pas lorsque vous voulez prendre la parole car il vous fait parler plus vite (ce qui réduit votre crédibilité), il assèche aussi votre gorge et augmente votre niveau de stress. Et c’est exactement ce que vous voulez éviter lorsque vous présentez.

Rose : Donc voici les trois choses à retenir. Tout d’abord vous n’êtes pas seul. Tout le monde a le trac, même Phil. Deuxièmement, il faut se préparer et répéter. Enfin, prenez soin de votre corps et il prendra soin de vous.

KEY TAKEAWAYS

  • Vous n’êtes pas seul, tout le monde a le trac.
  • Préparez-vous et répétez pour transformer votre appréhension en motivation.
  • Mens sana in corpore sano : évitez le café, dormez et respirez.

Phil : Merci d’avoir rejoint la Révolution des Présentations Business. Nous avons encore beaucoup à partager. N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube ou à nos podcasts, à partager avec vos collègues, liker et commenter car nous serions ravis de connaître vos questions et de lire vos témoignages. À la prochaine fois.