Que faire à la minute où vous montez sur scène ? C-SPARK

par Michael Rickwood

Parmi les trois millions d’articles écrits sur la prise de parole en public, n’est-il pas rafraîchissant de lire quelque chose d’utile en moins de trois minutes ? Je pense que oui, ou du moins c’est ce que j’apprécierais. Voici donc mes trois minutes de lecture pour vous.

Il est grand temps de redonner un coup de fouet aux présentations en face à face. Mais pouvons-nous y revenir sans heurts, comme avant ? Cela peut être un peu décourageant après une si longue période de présentations virtuelles. Nous sommes tellement habitués à voir un mur de participants avec des caméras éteintes et à entendre le son du silence lorsque nous faisons une pause pour réfléchir. Il est maintenant temps de dépoussiérer nos compétences et de remonter sur le ring, devant un auditoire en direct, avec une télécommande à la main, des diapositives derrière nous et une foule de gens qui attendent d'être épatés.

Alors, quand vous devez monter sur scène, quelle est la partie la plus difficile ? 

Les deux premières minutes. 

Ne serait-il pas agréable d’avoir une petite checklist d’actions pour nous aider à traverser ces moments-là ? Pour nous aider à nous enraciner et à nous ancrer ? Eh bien, j’en ai une sur laquelle je travaille depuis quelques années maintenant. Je l’appelle le C-Spark. C-Spark est une checklist d’acronymes que je passe en revue dans ma tête chaque fois que je me présente devant un auditoire - et ça marche !

Centre 

-

Scanner

Planter

Attirer

Rapprocher

Konnecter*

Le C est pour Centrez-vous. Pendant que vous êtes dans les coulisses ou que vous attendez dans le public pour monter sur scène (ou pour prendre la parole dans votre salle de réunion), prenez un moment pour vous centrer et vous concentrer. Prenez quelques respirations profondes et cherchez à calmer votre environnement autour de vous. Calmez-vous en vous désengageant de la conversation avec vos pairs et essayez de garder votre cerveau alerte mais calme. 

Les cinq points suivants s’appliquent lorsque vous êtes sur le terrain : 

Scannez (votre environnement).

La présence consiste à externaliser votre attention et à réagir à un stimulus externe. Prenez conscience de l’auditoire, du son, de l’ambiance. Ne vous en coupez pas en vous repliant sur vous-même. Regardez l’auditoire en vous dirigeant vers lui. 

Plantez profondément (plantez-vous et respirez).

Trouvez vos marques, plantez vos pieds, respirez profondément et prenez tout le temps nécessaire pour rassembler vos premières pensées. 

Attirez (l’auditoire).

Une fois planté, ouvrez les épaules, écartez les bras comme pour faire une petite accolade et souriez, comme pour attirer l’attention de votre auditoire et créer un contact visuel. 

Les deux derniers éléments sont une combinaison :

Rapprochez & Konnectez.

Avec un geste de la main, Rapprochez-vous de quelqu’un de précis dans l’auditoire, Konnectez-vous avec les yeux et parlez-lui de votre première idée. Répétez l’opération pour l’idée suivante avec une autre personne, en vous rapprochant et en vous konnectant. Cela devrait vous donner de l'élan et de l'énergie. Continuez ainsi tout au long de la présentation. Faites une pause entre vos phrases.

Voilà, c’est fait. Moins de trois minutes. Mais ces techniques peuvent vous prendre trois jours ou trois mois à perfectionner. 

Essayez-les ! 

Et si vous êtes pointilleux sur les détails, trouvez un coach, un membre de votre famille ou un collègue à qui faire votre présentation, intégrez leurs conseils et apprenez de leurs réactions.

Même si vous êtes un expert dans votre domaine, n’oubliez pas que « le public est toujours le mieux placé pour savoir » ;-)

Et bien sûr, j’ai beaucoup à partager sur ce sujet, mais mes trois minutes sont écoulées !

Je vous remercie.

*Je sais que ça devrait être Connectez, mais c’est plus facile de se souvenir de C-SPARK que de C-SPARC. Bref, licence poétique !