« Sois de l'eau mon ami »

par Michael Rickwood

Comment une célèbre citation de Bruce Lee peut aider les présentateurs à vaincre leur peur en renonçant au résultat.

Cela a retenu votre attention : s’inspirer d’une star du Kung Fu des années 70 pour obtenir des conseils de présentation ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas Bruce Lee, il s’agit d’une icône des années 1970 dont les films tels que Enter the Dragon et Fist of Fury ont inspiré des générations. Il était à la fois impressionnant et plutôt excentrique. Se forgeant sa propre philosophie au cours de sa vie relativement courte, il a été cité pour avoir dit des choses intéressantes.

Aucune n’est plus intéressante que cette citation : 

« Sois de l’eau, mon ami. Vide ton esprit.

Sois sans forme, informe, comme l’eau. Tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Tu mets de l’eau dans une bouteille, elle devient la bouteille. Tu la mets dans une théière, elle devient la théière. Maintenant, l’eau peut couler ou s'écraser. Sois de l’eau, mon ami. »

C’est génial. Personnellement, je trouve cela opaque mais étrangement inspirant. Alors comment diable appliquer cela à la présentation ? Eh bien, je vais vous expliquer mon idée. Selon moi, la présentation est un peu comme un combat, où le plus grand ennemi est soi-même. L’une des choses les plus néfastes que nous puissions faire est d’essayer de tout contrôler. L’eau est le contraire de cela. Elle s'écoule librement, sans entrave et elle est puissante. 

Alors comment pouvez-vous être comme l’eau lorsque vous présentez ? Il y a trois choses que je retiendrai de la philosophie de Bruce Lee :

L’eau est sans forme. Tout d’abord, les présentateurs doivent apprendre à renoncer au résultat. S’il est bon de se fixer un objectif, de savoir où l’on veut aller et ce que l’on veut atteindre, il est bon aussi de savoir que la façon d’y arriver peut varier d’un moment à l’autre. Ainsi, en étant sans forme, dans le sens de « laisser aller », d’abandonner les résultats, il y a moins de pression et moins de nerfs. Mon expérience m’a beaucoup appris à ce sujet et j’ai fortement diminué ma peur de parler en public. 

L’eau est perméable. En d’autres termes, il faut libérer son moi naturel. Bruce Lee parlait souvent de la nature perméable de l’eau, du fait qu’elle peut s’absorber dans tout, même dans la roche. Et si nos personnalités étaient ainsi ? Si on laissait la nôtre couler comme prévu (et non réprimée), elle nous aiderait à établir des liens avec ceux qui nous écoutent dans l’auditoire et à commencer à instaurer la confiance. 

L’eau peut couler ou s'écraser. C’est le pouvoir que nous avons de suivre nos impulsions lorsque le moment le permet. Pour augmenter l'énergie et l’attrait de notre présentation dans les moments intenses, faisons une pause pour accrocher l’auditoire, adaptons notre rythme sur le moment et jouons avec le timing. 

Bruce Lee aurait également dit ceci : « Rester « calme » dans n’importe quelle situation, que vous soyez en colère, triste ou sous pression est en effet un super pouvoir ».

Il s’agit en effet d’un état d’esprit avancé, à la portée même des plus grands leaders. Si les choses commencent à mal tourner et que vous parvenez à rester calme, cela vous vaudra le respect. Le calme est en effet difficile pour certains d’entre nous mais il peut être atteint par un travail quotidien, notamment autour de la méditation et de la respiration. Comme pour toutes les disciplines, comme l’apprentissage du Kung Fu ou du Jeet Kune Do, il est toujours préférable d’apprendre d’un maître que de lire un article. C’est pourquoi travailler avec un coach vous aidera à libérer tout ce potentiel lorsque vous monterez sur scène. Abandonnez le résultat, laissez votre véritable personnalité s’exprimer et suivez vos impulsions pour avoir un impact. 

Il faut du travail pour calmer le moi, mais l’eau coule toujours en profondeur.