Ai-je réellement besoin de diapositives ?

par Phil Waknell

Le succès de PowerPoint dans la communication d’entreprise a entraîné un problème majeur : il est devenu la méthode de présentation par défaut. Si votre patron vous demande : “Avez-vous préparé votre présentation ?", ce qu’elle veut vraiment dire, c’est : “Avez-vous préparé vos diapositives PowerPoint® ?”

Cela signifie que les présentateurs partent automatiquement du principe qu’ils vont utiliser des diapositives PowerPoint®, et n’envisagent même pas qu’il puisse y avoir d’autres possibilités.

Demandez-vous, pour chaque point de votre présentation : mon auditoire a-t-il vraiment besoin de supports visuels ? Ne partez pas du principe que c’est le cas. J’ai travaillé sur des conférences TEDx où un orateur avait produit de très bonnes diapositives, mais où j’ai fini par le convaincre que son auditoire n’en avait pas besoin et qu’il s’en passerait aisément. Lors de mon propre talk TEDx, il y a des moments pendant lesquels je pense maintenant que j’aurais mieux fait de ne pas avoir de diapositives à l'écran. Dans la plupart des présentations commerciales, les diapositives ne sont qu’une barrière : il est préférable d’avoir une conversation.

Si vous décidez que votre auditoire bénéficiera d’un support visuel, vous devez alors vous demander si vous pouvez utiliser une action physique pour illustrer ce que vous dites. Cela peut signifier faire quelque chose avec vos mains ou un objet, comme Steve Jobs qui sort un iPod Nano de la plus petite poche de son jean.

Les gens se souviennent bien mieux de ce que vous faites que de ce que vous projetez, même si vos diapositives sont excellentes.

S’il n’y a pas d’objet ou d’action appropriée, la question suivante devrait être : est-ce qu’un paperboard ou un tableau blanc (ou un support moderne similaire comme les smartboards ou les tableaux blancs sur Zoom) serait un bon moyen d’illustrer ce que je dis ?

Si la réponse est non, alors et seulement alors vous devez envisager d’utiliser des diapositives. Puisque vous distribuez de toute façon des documents appropriés (n’est-ce pas ?), vous n’avez pas besoin de produire des diapositives que votre auditoire pourra emporter. Vous n’en avez besoin que si elles contribuent à rendre votre discours plus facile ou plus rapide à comprendre, et/ou à le rendre plus mémorable.

La clé de tout outil est de savoir quand ne pas l’utiliser. Si vous n’avez qu’un marteau, vous traiterez tout comme un clou ; si vous partez du principe que vous allez utiliser PowerPoint, vous vous limitez à une méthode d’illustration alors que d’autres choix pourraient être meilleurs, et que le bon choix pourrait être de ne pas utiliser de visuels du tout.

Cet article contient des extraits de Business Presentation Revolution, écrit par Phil Waknell et publié en juillet 2021. Obtenez gratuitement l’introduction dès aujourd’hui sur https://www.ideasonstage.com/business-presentation-revolution/book/