5 principes intemporels de Présentation Zen

par Pierre Morsa

Présentation Zen

Lors de sa première publication, le premier livre de Garr Reynolds, Presentation Zen, a eu l’effet d’une tempête dans le monde traditionnel des présentations. Cette révolution des présentations a touché un public plus large d’enthousiastes. Nous proposons de revenir sur cinq principes essentiels de ce livre qui ont résisté à l'épreuve du temps et qui peuvent encore être considérés comme les meilleures pratiques de présentation aujourd’hui.

  • Papier et crayon. Il existe de nombreuses théories qui tentent d’expliquer le fonctionnement de la créativité, mais une chose est sûre : aucune d’entre elles ne vous conseille de vous mettre devant votre ordinateur, de lancer PowerPoint et de commencer à rédiger bullet points après bullet points. Au contraire, PowerPoint va tuer votre créativité et votre concentration en vous détournant de l’essentiel. C’est pourquoi Garr Reynolds et la plupart des créatifs commencent leur processus avec un stylo et du papier. Un iPad Pro avec un crayon Apple ? Pourquoi pas, mais seulement si vous êtes suffisamment à l’aise pour l’utiliser. Le fait de devoir constamment vous interrompre pour trouver « comment diable faire ça » est un tueur de créativité certain.
  • Commencez par la fin. Cela signifie simplement qu’avant de commencer à vous préparer, vous devez savoir exactement quel résultat vous attendez de votre présentation. Cela vous aidera à faire le tri entre le contenu qui doit être inclus dans votre présentation et celui qui peut être laissé de côté. N’oubliez pas que votre objectif ne doit pas se limiter à informer ou à divertir : demandez-vous quel est le changement que vous souhaitez voir s’opérer auprès de votre auditoire.
  • Mangez jusqu'à ce que vous soyez rassasié à 80 %. De nombreux présentateurs ont tendance à mettre trop de choses dans leur présentation. Pourquoi ? Parce que c’est ce qu’ils ont appris à l'école : donner les réponses les plus complètes possibles. Et parce qu’ils craignent que leur présentation soit trop simple ou incomplète. Mais dans les présentations, la complexité et la surcharge de données sont vos pires ennemis. Alors, de la même manière qu’un bon repas ne vous empoisonne pas, résistez à la tentation d’ajouter ces deux diapositives supplémentaires qui sont agréables à regarder mais pas indispensables.
  • Utilisez des images à fond perdu pour maximiser leur impact visuel. L’utilisation de belles images qui couvrent toute la diapositive est devenue une marque de fabrique de Garr, et vous ne devez pas hésiter à la lui voler ! Aucune autre mise en page d’image n’a le même impact, la même beauté ni la même simplicité.
  • Connectez-vous à votre auditoire. N’essayez pas de paraître « important » ou de ressembler au professeur que vous avez eu à l'école : cela ne fera que vous faire passer pour quelqu’un de distant et de condescendant, coupant le lien invisible mais vital avec votre auditoire. Faites plutôt votre présentation comme si vous aviez une conversation avec un groupe d’amis. Vous aurez l’air beaucoup plus naturel, authentique, et vous donnerez envie aux gens de vous écouter !

Pour en savoir plus sur Garr Reynolds et Presentation Zen, vous pouvez visiter son très populaire blog. Si vous souhaitez aider vos employés à faire de meilleures présentations, contactez-nous pour obtenir des détails sur notre cours exclusif « Presentation Zen for Business », conçu par Ideas on Stage en collaboration avec Garr Reynolds.