Dois-je bouger sur scène lorsque je parle ?

Dois-je bouger sur scène lorsque je parle ?

par Pierre Morsa

Faut-il bouger sur scène lorsqu’on prend la parole, pour éviter d’avoir l’air statique ? Ou vaut-il mieux rester fermement ancré dans le sol pour éviter tout mouvement inutile ? Bizarrement, si vous posez la question à plusieurs coachs, vous pouvez obtenir plusieurs réponses différentes. Je me souviens avoir rencontré des coachs qui venaient d’une formation de théâtre classique à la Comédie française. Ils recommandaient de ne pas bouger sur scène lorsqu’on prend la parole. Je me souviens aussi d’autres coachs qui disaient à des pitcheurs de startups qu’ils avaient l’air complètement figés et sans énergie parce qu’ils ne bougeaient pas du tout. Alors, qui a raison ?

Comme souvent, la réponse correcte est : ça dépend. C’est rarement une bonne idée de donner un conseil « taille unique » sans prendre en compte les subtilités de la prise de parole en public. Voici par exemple quelques facteurs qui peuvent influencer le besoin ou non de bouger sur scène :

  • Le niveau de formalité de l’événement
  • Votre style naturel en tant qu’intervenant
  • Le fait que vous alliez être filmé ou non

Dans un environnement très formel, par exemple un meeting politique, il vaut mieux ne pas bouger beaucoup. Si l’événement est plus informel, par exemple un concours de pitch, il est essentiel d’avoir l’air dynamique et passionné, et bouger peut aider. Nous pourrions même sauter sur scène, et cela serait acceptable (bien que nous ne recommandions pas le style Ballmer).

Nous avons vu des intervenants faire des discours extraordinaires assis ou derrière un pupitre, sans bouger. À l’opposé, nous avons vu des orateurs bouger avec énergie sur scène et faire excellente impression. L’important, c’est que leur posture était cohérente par rapport à leur style, et lorsqu’ils se déplaçaient, c’était avec intention, pas parce qu’ils ne pouvaient pas se contrôler. Un bon coach vous aidera à comprendre et construire un style qui correspond à votre personnalité au lieu de vous forcer à adopter un stéréotype du « bon présentateur » (une notion que je développerai dans un autre article).

Finalement, si vous êtes filmé, évitez de trop bouger. Cela compliquera le travail de la caméra. L’éclairage est souvent optimal dans une zone restreinte de la scène. Essayez d’y rester.

Homme marchant sur scène