Les rênes du leadership au féminin

par Rose Bloomfield

En cette rentrée 2017, un événement a retenu notre attention. C’est à Wisteria Acres, au Canada, que Marion Chapsal et Evelyn McKelvie vont animer, pour un groupe de huit participantes, un week-end dédié à la prise de parole en public – avec, vous l’aurez compris, le cheval au centre de cette prise de rênes.

horse_field

Dans son article du mois de Juin, « Slaying the Dragon of Fear », Evelyn révèle une vision proche de celle de Marion quant à sa mission de coach.

Mais, commençons par les présentations. Tout comme Marion, Evelyn est depuis longtemps Coach en leadership, travaillant principalement avec de hauts dirigeants en tant que facilitateur lors des « retraites » qu’elle organise. Mais elle a également créé « Equine Coach », qui « se concentre sur le développement du leadership, de la pleine conscience, et de l'évolution des compétences de communication, en s’appuyant sur une série d’activités avec des chevaux ».

Elle y perçoit de réelles opportunités d’apprentissage et d'évolution personnelle, en reconnectant les humains à la nature, à leurs intuitions et à leur intelligence émotionnelle.

Selon ses propres mots, « que vous soyez un haut dirigeant, un entrepreneur, un enseignant, un politicien ou un activiste, ou encore une mère qui souhaite incarner un modèle pour sa fille », savoir prendre la parole, apparaître à l'écran ou monter sur scène sont autant d'éléments clés de votre succès.

Marion Chapsal occupe le rôle de Chief Learning Officer. Elle est à l’origine de Women on Stage. Elle aussi a largement pris conscience de cette réalité au cours de ses nombreuses missions, tant aux côtés de jeunes entrepreneuses que de hauts dirigeants politiques. Elle déploie son énergie professionnelle pour soutenir et accompagner le développement du leadership des femmes, dans leur vie professionnelle comme personnelle.

A ceux qui se demanderaient « pourquoi organiser un séminaire uniquement pour femmes ? », Marion leur répond :

*Les femmes peuvent véritablement s’exprimer ! Elles encourent moins le risque d'être interrompues, et quand bien même elles le seraient, elles ne restent pas aussi muettes que face à un homme.

*Les femmes surpassent plus facilement leur autocensure dans un environnement constitué de femmes, générant davantage de confiance et de transparence.

*Les femmes ont de l’espace pour faire ressortir des problèmes particuliers, et des besoins professionnels ou personnels.

*Les femmes développent entre elles un dialogue collaboratif et se créent un réseau de soutien.

Continuant sur sa lancée, « en conséquence, dès lors que nous [les femmes] pouvons faire abstraction des facteurs psychosociologiques et mettre en place un sentiment de confiance et d’appartenance, chaque femme est capable, avec un peu de technique et de pratique régulière, d’entretenir une voix forte, claire, résonnante et percutante. ». Marion développe plus en profondeur le sujet de l'équilibre des genres pour le leadership dans sa présentation pour TEDxStuttgart, où elle propose une nouvelle lecture d’un célèbre conte pour enfants.

woman_hands

Il semble donc se produire un phénomène intéressant, une alchimie particulière qui se manifeste uniquement « entre femmes », agissant comme un catalyseur de transformation individuelle. Ceci étant dit, les fruits de ces séminaires ne sont certainement pas limités aux femmes.

De même qu’un feu vif commence au stade de simple flamme, soutenu par souffle d’air léger et constant, le leadership féminin peut émerger dans des cercles restreints mais doit croître pour illuminer des environnements et audiences variés.

Comment donc deux femmes décident-elles de fusionner leurs expertises et leurs passions pour un workshop de trois jours ?

« La première fois que j’ai rencontré Marion, au début de l’année 2016, nous avons parlé de nos passions et de nos qualités professionnelles durant des heures. Je savais que Marion disposait d’un modèle unique et puissant pour aider les femmes à se dépasser et monter sereinement sur scène. C’est de l’intersection de nos centres d’intérêt autour de la notion de Présence qu'émergea rapidement la planification d’une retraite exploitant les atouts de nos deux modalités – être sur scène et être dans l’arène » répond Evelyn McKelvie.

Il reste encore quelques places. Si vous vous sentez concernée, si vous pensez à une amie ou une collègue qui pourrait être intéressée, vous trouverez plus d’information ici. A l’approche du TED 2018 de Vancouver, j’ose à peine imaginer la multitude d'échanges qui peuvent fleurir dans un tel séminaire.

« Une femme avec une voix est, par définition, une femme puissante » Melinda Gates

wisteria_acres