Les Femmes Peuvent-Elles Pitcher Aussi Bien Que Les Hommes?

par Rose Bloomfield

Comment se fait-il que la plupart des startups à succès soient pilotées par des hommes ? D’abord, il y a davantage d’hommes que de femmes qui décident de – ou osent – créer une société. Ensuite, les hommes réussissent plus souvent à lever des fonds que les femmes. Et les femmes qui parviennent à faire des levées se retrouvent en général avec moins de capital que les hommes. Ayant moi-même passé deux ans dans les sphères de la Silicon Valley, j’ai pu observer ces réalités aussi bien là-bas qu’ici en France. C’est une bien triste réalité, qui doit changer.

Heureusement il existe des événements tels que « Be a Boss », se tenant le 21 Septembre à Paris, qui visent à encourager et à soutenir l’entreprenariat auprès des femmes. Chez Ideas on Stage, nous avons à cœur de rétablir la mixité hommes-femmes afin de s’assurer que les femmes disposent elles-aussi des moyens nécessaires à l'élaboration de leurs carrières, en les aidant à mieux saisir et générer leurs propres opportunités.

Pour la troisième année consécutive, notre Chief Inspiration Officer Phil Waknell est invité par « Be a Boss » en tant que conférencier, afin d’inspirer les femmes entrepreneuses à développer leurs présentations personnelles, leurs pitch commerciaux ou de levées de fonds. J’ai demandé à Phil de partager ici quelques retours d’expérience.

be_a_boss

« Parmi les meilleurs présentateurs que j’ai vu, bon nombre d’entre eux étaient des femmes » nous rapporte Phil, convaincu que les femmes disposent en fait de nombreux avantages par rapport aux hommes sur ce sujet. « J’observe qu’en général les femmes passent davantage de temps à la préparation, intégrant les besoins du public et répétant plus longuement, alors que les hommes ont souvent tendance à « improviser » en se reposant sur leurs compétences et leur charisme. Cela confère un énorme avantage aux femmes, car la préparation est indispensable au succès. »

Mais alors comment se fait-il que les femmes soient moins performantes à lever des fonds ? Phil nous explique que « c’est en partie dû à la domination masculine des comités d'évaluation » qui « consciemment ou inconsciemment les conduisent à investir plus facilement dans des projets portés par des hommes. De plus, et bien que ce fait soit regrettable, les minorités doivent généralement atteindre des standards plus élevés ne serait-ce que pour avoir les mêmes chances que les autres. Au sein du monde des startups, les femmes sont encore sous-représentées. Il y a bien des changements en perspective, mais la route est encore longue. Donc les femmes doivent présenter au moins aussi bien – voire mieux – que les hommes. »

A présent reste à comprendre pourquoi, malgré tout, ces femmes qui parviennent à dépasser cette barrière et à convaincre les investisseurs, finissent toujours par lever – en moyenne – moins que leurs homologues masculins. A Phil de commenter « j’ai entendu une réponse très simple à cette question : les femmes demandent moins de capital. Auraient-elles des ambitions ou des attentes moindres, ou peut-être une moins grande confiance en soi ? Je pense que tous ces facteurs jouent un rôle. »

Mais alors quelles recommandations peut-on formuler pour les femmes qui tentent de lever des fonds ? « Comme bien souvent, tout repose à la fois sur les compétences et sur l'état d’esprit » explique Phil. « Apprendre à créer et présenter un pitch parfait est vital pour tout entrepreneur. Avec de l’entraînement, les femmes renforcent leur confiance en elles. Si une startup présente de l’intérêt, et si le business plan est crédible, un pitch puissant, présenté avec confiance, positivisme et ambition séduira les investisseurs. Et je reste persuadé qu’avec un tel pitch et un tel état d’esprit, une femme a davantage de chances de succès qu’un homme. »

Pour en savoir plus sur les présentations de Phil et des autres conférenciers de Be a Boss, suivez ce lien. Si vous ne pouvez pas assister à « Be a Boss », n’hésitez pas à vous inscrire à notre cours (réservé aux femmes) intitulé Women on Stage conduit par Marion Chapsal, l’une des spécialistes européenne sur la question du genre dans le leadership , et coach de nombreuses cadres dirigeantes. Elle organise également The Heroine’s Journey, un séminaire-retraite du 29 Septembre au 1er Octobre 2017 en Colombie Britannique au Canada, visant à aider les femmes à développer leur voix et leur présence sur scène.

Be a boss 2017 - liens et information La programme | Inscription #Beaboss2017 | Facebook | Twitter

Enfin, pour en savoir plus sur l’art du pitch, voici une nouvelle playlist de vidéos sélectionnées pour Kokoroe.